Roland Meynet, L'Évangile de Luc, RhSem 8, Gabalda, Pendé 2011 (1045 p.)

«Rhétorique sémitique»

Roland Meynet, L'Évangile de Luc, RhSem 8, Gabalda, Pendé 2011 (1045 p.)

Quatrième de couverture

Table des matières

Préface de Pierre Magnard

Séquence A3 (Lc 1,57-80)

Séquence C5 (Lc 15-17,10)

Séquence B3 : La vocation de Simon-Pierre (Lc 5,1-16)

Séquence C6 (Lc 17,11-18,30) planches en couleurs

 

« Jeudi saint : Le Testament de Jésus (Lc 22,1-53) »

« Vendredi saint 1 : Le jugement de Jésus (Lc 22,54–23,25) »

« Vendredi saint 2 : L’exécution de Jésus (Lc 23,26-56) »

« Dimanche de Pâques : La résurrection de Jésus (Lc 24,1-53) »

 

Peeters Publishers

Pour l'édition précédente de son commentaire de Luc (2005) l'auteur a reçu le Grand Prix de philosophie de l'Académie française :

« Le Grand Prix de Philosophie a été décerné au R. P. Roland Meynet pour L'Évangile de Luc, dont notre confrère Michel Serres vante l'audace : "celle qui lui a permis de quitter une fois pour toutes les cadres de la critique indo-européenne, et grecque en particulier, afin d'en lire avec un oeil neuf et une particulière acuité les textes sacrés qui sont issus des cultures sémitiques" » (Extrait du « Discours sur les prix littéraires » de l'Académie française, 30 novembre 2006).